Réglage du manche d'une guitare : le trussrod


Tous les manches sont assujettis à de fortes pressions dues à la pression de cordes (50 à 70kg environ en moyenne) et des variations climatiques. Il arrive que le manche se bombe ou se creuse légèrement.

 

Ainsi, au début des années 1920, Ted Mc Hugh de chez Gibson, eut l'ingénieuse idée de renforcer les manches de guitare à l'aide d'une tige en acier : le truss rod, pour palier aux problèmes de rigidité rencontrés avec le développement des guitares à cordes acier.

 

Si les guitares classique n'offrent pas cette possibilité de réglage, en revanche, la plupart des guitares électriques ou folk sont équipées de cette tige de renfort réglable.

 

Il est parfois nécessaire de démonter le manche pour y accéder mais la plupart du temps, la tête de la tige se trouve en sortie de touche au niveau de la tête de la guitare.

 

Pourquoi effectuer le réglage d'un manche ?


Le réglage de la géométrie d'un manche est l'un des éléments clef de la bonne jouabilité de votre guitare. Il est nécessaire de le reprendre une fois par an. En effet, le bois est une matière vivante et travaille en fonction de la température et de l'hygrométrie. Ainsi le réglage de courbure s'altère avec le temps.

Rien de grave ni de quoi s'alarmer, chaque guitariste peut procéder lui-même à l'ajustement de son manche si il prend le temps et si il suit les indications ! 

Où contrôler la courbure d'un manche ?


Ce contrôle se fera entre la 1ère et la 14° case, en vérifiant l’espace corde/frette au centre, c’est à dire à la 7° case.

Cet espace, qu’on appelle la "flèche" ne doit pas excéder 0,5mm (mesurée à l'aide d'un réglet entre le haut de la frette et le bas de la corde).

 

Une autre manière de la contrôler rapidement et de regarder la tranche du manche en se positionnant face à la tête, utilisez la corde MI comme référence et travaillez toujours face à la lumière. En comparant la tranche du manche à la corde, vous verrez vite la courbure.

 

Trois options se présentent à vous :

  1. le manche est bombé : les cordes friseront dès les premières cases.
  2. le manche est creusé : les cordes seront hautes et rendront le jeu inconfortable ! On a souvent tendance à dire que le manche est dur. Certaines notes (vers le milieu du manche) peuvent être étouffées, friser ou même ne pas sonner du tout.
  3. le manche est droit ou très légèrement creux : c'est parfait, cette géométrie est idéale!

Exemples de courbures de manche

Comment régler un manche de guitare ?


Si le manche est creux

Si le manche présente un creux : Visser l'écrou de la tige, à l'aide d'une clé (allen bien souvent) que vous tournerez dans le sens des aiguilles d'une montre.

Ainsi vous tendez la tige et le creux disparaîtra. allez-y doucement, par 1/8° de tour, et petits à petits...

Si le manche est bombé

Si la manche présente un bombé : Dévisser l'écrou de la tige en tournant la clé dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, la tige desserrée se détendra et le bombé disparaîtra.

Précautions...

Vous actionnez une tige de renfort réglable qui agira sur la rectitude du manche, mais son action est aussi limitée. Ne cherchez pas à forcer, sinon la tige cassera à l'intérieur et ce simple réglage tournera au cauchemar pour vous! Surtout allez-y doucement, et si vous voyez que le problème persiste, montrer votre guitare à un luthier qui vous fera un diagnostic.

Conclusion

Ce réglage effectué, vous aller gagner en jouabilité et la guitare vous paraîtra bien plus facile à jouer. Par contre, ce réglage modifie l'action de votre guitare (hauteur des cordes à la 12°case) et donc implicitement la justesse de celle-ci. Il faut donc derrière contrôler ces deux points et les régler si nécessaire.

 

Si vous avez des doutes ne vous lancez pas à l'aveugle, je propose des réglages de guitare à mon atelier, n'hésitez pas à me contacter !

 

Bon réglage !

Écrire commentaire

Commentaires: 0