Vos questions, mes réponses....

Comment commander une guitare sur-mesure ?

Lorsque l’on devient expérimenté, que l'on veut progresser et développer son jeu, il faut un instrument de qualité, un instrument d'exception qui vous accompagnera toute votre vie ! Trouver des qualités optimales dans tous les registres est une quête difficile. Volume, sustain, timbre, clarté du son, harmoniques, netteté, esthétique, jouabilité sont autant de critères qu’un musicien voudra trouver sur sa guitare mais qu’il trouvera difficilement sur un instrument fabriqué industriellement.

 

Je peux concevoir des instruments sur-mesure et vous conseillerai au mieux dans vos désirs; ainsi ensemble nous définierons les caractéristiques de votre futur instrument :

  • Qualités sonores : choix des bois en fonction des critères que vous souhaitez privilégier, volume, sustain, timbre, richesse des harmoniques.
  • Ergonomie : choix de la taille et du format de guitare, profil, largeur et épaisseur de manche et écartement des cordes au sillet de tête, qui doivent être adaptés à votre type de jeu et de musique.
  • Esthétique : choix des décorations, fileterie, rosace et finition qui auront tout autant d’importance et apporteront une touche personnalisée que vous ne retrouverez pas ailleurs.
  • Chaque élément qui composera votre guitare sera le fruit d’échanges nourris en fonction de vos goûts qui en feront un instrument unique, fait à votre main, à votre oreille.

Quels sont les budget et délais ?

Il faut compter des dizaines d'heures pour fabriquer une guitare, jusqu'à 100h selon le niveau de détails qui composeront l'instrument, ou le vernis qui y sera appliqué. Mon premier prix débute à 2200€, mais peut monter beaucoup plus haut selon les exigences du client. Un acompte de 30% du total de la commande vous sera demandé pour valider celle-ci.

Il faudra ensuite mettre votre patience à l’épreuve environ 4 à 6 mois durant avant de pouvoir étreindre enfin votre guitare, mais l’atelier vous est ouvert si vous souhaitez suivre tout le processus de création.

Acheter un instrument sur-mesure est évidemment un investissement, mais sur du long terme! N’hésitez pas à pousser les portes de mon atelier, tout projet comment d’abord par une rencontre !

L'atelier est ouvert du Lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à18h30.

Que faire pour bien entretenir et conserver une guitare ?

En premier lieu, essuyer la transpiration que certains guitaristes émettent en abondance, sur le manche, le fond, la table, etc. La peau de chamois enlève très bien cette sueur grasse qui ronge le vernis (cette peau devra être nettoyée, lavée de temps en temps).


ATTENTION ! Aucun produit, ne permet de décrasser une guitare sans prendre de risques avec le vernis. 

Le vernis et les produits pour violon n’ont rien de commun avec ceux employés pour les guitares. II ne faut donc pas employer de térébentine, d’essence minérale, d’alcool, de trichloréthylène, de white spirit, de silicones, etc. Sur les instruments revêtus d’un épais vernis industriel, on peut passer une chiffon propre imbibé d’eau avec du savon de Marseille pour nettoyer manche et parties encrassées (mais attention aux rayures) et essuyez immédiatement !

 

Quand on voyage avec sa guitare :

Il faut observer la règle suivante : « Là où le guitariste n’aimerait pas séjourner... la guitare ne sera pas en sécurité ». 

Placer l’instrument dans un coffre de voiture ou même dans l’habitacle, fenêtres fermées, est très dangereux. En été, à l’arrêt, la température monte très vite et gagne l’intérieur de l’étui qui peut rester collé à la guitare si le vernis se ramollit, et altérer les collages.

L’effet de serre est à redouter même dans une maison quand le soleil frappe l’étui placé derrière une vitre (on devrait faire des étuis de couleur claire pour repousser la chaleur). 


Si la guitare doit aller dans des pays très froids en hiver (États-Unis, Canada, Pays de l’Est), un étui avec une housse isotherme est à recommander, car de grands écarts de température, parfois de l’ordre de 60°, peuvent provoquer une contraction brutale du bois.

Si le refroidissement se fait progressivement, le risque est très limité. Évidemment, un étui isotherme est encombrant, mais efficace. Les soutes des avions modernes étant climatisées, on n’observe pas d’accidents fréquents à ce sujet.

Quand changer les cordes de guitare ?

Comme le reste de l’instrument, les cordes sont sensibles aux variations de température et à l’humidité. De plus, leur constante mise sous tension ainsi que le passage du temps font que les cordes se vident, c'est-à-dire perdent de leur sonorité. Malheureusement on ne peut lutter contre cela, mais il ne faut pas le négliger. C’est pourquoi il est important de changer régulièrement ses cordes. 

L'humidité est-elle un risque pour ma guitare ?

Les guitares étant faites de pas mal de bois, beaucoup d'amour... d'un peu de colle, celle-ci les rends sensible à l'humidité excessive de certains climats! Mais pas de panique, en général, les instruments de musique résistent mieux à l’humidité qu’à la sécheresse excessive.

Les luthiers consciencieux doivent employer une colle irréversible, insensible à l’eau, pour coller certaines pièces importantes comme les barres de fond, le barrage de table, la touche. Les colles animales traditionnelles, d’os et de nerfs, offrent peu de résistance à l’humidité des pays de bord de mer comme le Japon, Cuba, ou des contrées tropicales. Mais ces colles ne cédant jamais, il n’y a pas lieu de craindre des ennuis particuliers dans les pays au climat tempéré comme en Europe!

 

Les colles vinyliques, à l'inverse, offrent une bonne résistance à l’humidité, mais une piètre résistance au glissement du collage, à sa déformation. De plus, elles sont thermosensibles et un bon coup de soleil a vite réglé le sort de plus d’une guitare (même de bon prix...) dont la table d'harmonie subit un vieillissement précoce vertigineux... Certains bois de table étant très hygroscopiques, l’effet de l’humidité peut se sentir dans un milieu très humide. Vous sentirez alors que votre instrument est mou sous vos doigts, vous entendrez une différence de sonorité, une réponse inhabituelle, mais tout rentre dans l’ordre, si les collages résistent bien, quand le climat redevient normal, avec 60 à 70% d’humidité.